• C'est la saison...

    Les voici sur les étals des marchés et dans les grandes surfaces : les asperges !

    C'est la saison des asperges !

    Il y en a douze espèces en Europe, toutes comestibles.
    La blanche n'est en fait jamais sortie de terre. La pointe de la violette, elle, a vu le soleil. En revanche, la verte pousse a l'air libre et c'est une réaction naturelle au soleil (la synthèse chlorophyllienne) qui lui donne sa couleur.  

    De la famille des Asparagaceae, ce sont les pousses issues des tiges souterraines (rhizomes) que l'on mange. Ces pousses peuvent atteindre jusqu'à 1,5 mètre. La plante a besoin d'un terrain sablonneux pour s'épanouir.  

    C'est la saison des asperges !

    On cuisine les asperges vertes, blanches ou violettes. Pour bien les choisir, il faut s'assurer que les tiges sont fermes et cassantes, d'épaisseur égale (pour une cuisson homogène) et que le la pointe est bien serrée. Plus le talon (la partie la plus basse) est humide, plus la cueillette est récente.  

    C'est la saison des asperges !

     

    Seule l'asperge verte n'a pas besoin d'être épluchée. Attention : on n'épluche pas jusqu'à la pointe, uniquement jusqu'à trois centimètres sous la pointe.  

    L'asperge est riche en potassium, en calcium, en magnésium et en vitamines B9, C et E. Sans oublier les fibres, parfaites pour stimuler le transit intestinal. Ce légume, également antioxydant, contient aussi des dérivés de soufre, qui donnent une odeur particulière à l'urine. 

    Bonne nouvelle pour les formes, 100 g (soit 2 à 5 asperges selon l'épaisseur) représentent 30 calories. 

    L'asperge vient des zones tempérées d'Eurasie. En France, on en cultive en Aquitaine, en Languedoc-Roussillon et dans le Centre. La Chine est le premier producteur mondial, suivie du Chili et de l'Allemagne. 

     

    C'est la saison des asperges !

    Tarte aux épinards, asperges et gruyère

    Préparation: 20 mn 

    Cuisson: 50 mn 

    6 personnes 

    Ingrédients :

    1 pâte brisée 

    15 asperges vertes  

    250 g d'épinards  

    3 oeufs 

    70 g de gruyère râpé 

    20 cl de crème fraîche 

    1 pincée de noix de muscade râpée 

    Sel, poivre du moulin 

    Mise en oeuvre :

    1. Préchauffer le four à 180 °C. 

    2. Étaler la pâte brisée en forme de rectangle. Beurrer un moule à tarte rectangle, placer la pâte dans le moule, piquer à l'aide d'une fourchette. Recouvrir de papier sulfurisé, puis de haricots secs ou de riz. Enfourner 15 mn. 

    3. Auparavant couper les queues pour avoir des asperges de la même longueur que la largeur du moule. les faire cuire à la vapeur pendant 20 à 30 mn (vérifier la cuisson à l'aide de la pointe d'un couteau). Les égoutter.

    4. Presser les épinards, après cuisson rapide au cuit-vapeur également, avec une fourchette à travers un chinois pour enlever l'excédent d'eau. Enlever les queues pour ne garder que la partie verte, saler et poivrer. 

    5. Dans un grand saladier, battre les œufs avec la crème, ajouter le fromage et la muscade. Saler et poivrer. 

    6. Sur le fond de pâte précuit, étaler les épinards, les répartir. Verser l'appareil aux œufs sur les légumes et enfourner pour 35 min.  

    C'est la saison des asperges !

     

    C'est la saison des asperges !C'est la saison des asperges !

    Partager via Gmail

    8 commentaires
  • Petites quiches sans pâte aux brocoli, tofu et moutarde à l'ancienne

    Petites quiches sans pâte aux brocoli, tofu et moutarde à l'ancienne

    Aujourd'hui, une recette très simple et savoureuse que j'ai réalisée dans des moules silicone plutôt que dans un plat à tarte traditionnel.

    Petites quiches sans pâte aux brocoli, tofu et moutarde à l'ancienne

    Ingrédients :

    3 œufs

    100 g de farine (mix sans gluten pour les intolérants, pour moi 50 g  de farine de lupin + 50 g de farine de pépins de raisin)

    50 cl de lait de soja

    3 c à s de moutarde à l'ancienne

    3 échalotes

    1 bouquet de brocoli

    200 g de tofu

    Préparation :

    Détailler le brocoli en petits bouquets. Les précuire quelques minutes à la vapeur.

    Émincer finement les échalotes. Les faire revenir 3 mn dans un filet d'huile d'olive.

    Battre les œufs avec la moutarde. Délayer la farine dans la moitié du lait de soja, puis verser le restant du lait. Mélanger aux oeufs, saler, poivrer.

    Incorporer les échalotes, les brocolis et le tofu coupé en petits morceaux.

    Répartir dans de petits moules en silicone ou dans un plat à tarte et enfourner 25 mn à 180°C.

    Servir tiède ou froid avec une salade, type roquette ou mesclun.

    Petites quiches sans pâte aux brocoli, tofu et moutarde à l'anciennePetites quiches sans pâte aux brocoli, tofu et moutarde à l'ancienne

    Partager via Gmail

    7 commentaires
  • Instant zen....prenez le temps !Instant zen....prenez le temps !

     

    Et si on se posait un peu....histoire de se recentrer ? La méditation et le lâcher prise peuvent nous aider à passer des caps difficiles, douloureux.

    Un peu de douceur dans ce monde de brutes...voici un diaporama très reposant qui ravira vos rétines et enchantera vos oreilles...écoutez et regardez jusqu'au bout.

    Peut-être certaines d'entre vous se souviendront que cette musique était celle de mon Univers sur OB. 

    Je n'arrive pas à la mettre en fond sur celui-ci...mais je ne désespère pas que l'une de vous me dise comment y parvenir !

    Pour terminer je voudrais souhaiter un Joyeux Anniversaire à mon frère Fabrice qui, aujourd'hui même, fête ses 70 ans ! Bah mon Fafa, j'ai pas vu le temps passer, t'as pas pris une ride !!!

    Instant zen....prenez le temps !

      A vous toutes et tous, une belle journée ensoleillée dans la sérénité et la paix intérieure. Mille bisous s'envolent vers vous.

    Instant zen....prenez le temps !Instant zen....prenez le temps !

    Partager via Gmail

    14 commentaires
  •   Duo de lentilles au saumon fumé et à la quinoa

       Duo de lentilles au saumon fumé et à la quinoa

     

    Duo de lentilles au saumon et à la quinoa 

    Ingrédients pour 4 personnes

    125 g de quinoa

    160 g de lentilles vertes

    80 g de lentilles corail

    160 g de saumon fumé

    1 oignon

    Moutarde à l'ancienne - vinaigre de cidre - huile d'olive - sel - poivre - coriandre fraîche sinon en poudre.

    Si possible, faire tremper la quinoa dans de l'eau froide 24h avant la préparation. Cela réduit le temps de cuisson, mais ce n'est pas obligatoire !

    Mise en oeuvre

    Rincer les lentilles corail et la quinoa à l'eau et faire cuire les lentilles vertes 30 mn. (les lentilles vertes se cuisent dans de l'eau froide au départ)

    Faire revenir l'oignon à la poêle puis ajouter la quinoa et les lentilles corail égouttées. Ajouter 70 cl d'eau dans la poêle et laisser cuire 10 mn à feu doux (remuer de temps en temps quand même).

    Mélanger la poêlée avec les lentilles vertes égouttées et préparer la vinaigrette :

    3 c à s d'huile d'olive - 2 c à s de vinaigre de cidre - 2 c à s de moutarde à l'ancienne - sel - poivre.

    Bien mélanger le tout, laisser tiédir et ajouter le saumon fumé coupé en lanières.

    Parsemer de coriandre fraîche et déguster !

     

    Duo de lentilles au saumon fumé et à la quinoa

    Partager via Gmail

    9 commentaires
  • Mets de l'huile !

    Les matières grasses sont indispensables au bon fonctionnement d'absolument toutes les cellules de notre organisme.

    Aujourd'hui parlons des huiles...

    Mets de l'huile !

    Source ici

     

    Huile d'olive, huile de tournesol, de pépin de raisin, de canola ( ou Colza), d'arachide, de noix... Il y a tellement d'huiles sur le marché depuis quelques années qu'on s'y perd. Quelle est la meilleure pour la santé au bout du compte ? Laquelle privilégier pour la cuisson ? Voici quelques huiles parmi les plus courantes.

     

    L'huile d'olive

    Sa réputation santé n'est plus à faire. Malgré le fait qu'elle ne contient presque pas d'oméga 3, elle est très riche en acide gras mono-insaturés avec un taux de 80 %. Rappelons que ces gras permettent d'abaisser le mauvais cholestérol, tout en augmentant le taux du bon cholestérol. Elle contient trois fois plus de gras sains que de gras nuisibles pour la santé. De plus, elle est assez résistante à la chaleur. L'huile d'olive est aussi antioxydante et est privilégiée pour la prévention des maladies cardiovasculaires. Si vous désirez une huile qui a du goût, choisissez l'huile extra vierge.

    L'huile de canola (Colza)

    L'huile de canola est l'une des meilleures huiles pour la santé. C'est la plus faible en gras saturés et elle présente un bon équilibre d'oméga 6 et d'oméga 3. Elle contribue donc à réduire le taux de cholestérol total. L'huile de canola résiste assez bien à la chaleur, mais pas en haute température. Elle est surtout avantageuse dans les salades ou les préparations sans grande cuisson.

    L'huile de tournesol

    L'huile de tournesol s'avère un choix beaucoup moins judicieux. Elle contient 5 fois plus de gras nuisibles que de bons gras. On y retrouve environ 60 % d'oméga 6. Toutefois, elle est riche en vitamine E.

    L'huile de soya

    On en parle beaucoup puisque, avec l'augmentation des allergies aux arachides, on la privilégie dans les fast food. Et pourtant, elle contient 16 % de gras saturés et un taux élevé d'oméga 6 (50 %). Elle contient heureusement aussi des omégas 3.

    L'huile de maïs

    L'huile de maïs contient des acides gras qui permettent de lutter contre le cholestérol. Elle est presque sans saveur et sans odeur.

    L'huile de sésame

    Elle est très riche en acide gras mono-insaturé, mais aussi en oméga 6 (43 %). Elle a un goût unique et est très employée dans les repas asiatiques. En effet, les Orientaux considèrent qu'elle augmente la capacité de concentration et désintoxique le corps.

    L'huile d'arachide

    C'est elle qui résiste le mieux à la chaleur. Les Chinois l'utilisent d'ailleurs beaucoup pour la cuisson dans le wok. Elle est aussi riche en gras mono-insaturé. Toutefois, elle est aussi riche en oméga 6 et pauvre en oméga 3.

    L'huile de pépin de raisin

    Ici, les avis divergent. Certains spécialistes affirment que l'huile de pépin de raisin résiste bien aux températures élevées, donc est idéale pour la cuisson. D'autres disent que sa cuisson peut générer des gras trans, néfastes pour la santé. Chose certaine, l'huile de pépin de raisin a une teneur élevée en oméga 6 et comme elle est presque toujours raffinée, elle ne possède pas beaucoup de vertus.

    L'huile de noix

    L'huile de noix a un goût particulier et savoureux pour les salades. Toutefois, elle est vraiment déconseillée pour la cuisson à haute température. Elle augmenterait les capacités intellectuelles. Riche en acide gras polyinsaturé, elle l'est malheureusement aussi beaucoup en oméga 6 (50 %). Enfin, elle contient plus de 10 % d'oméga 3.

    L'huile de lin

    Est très riche en oméga 3 avec un taux avoisinant les 40 %. Elle est à consommer très rapidement puisqu'elle est très fragile. Elle s'oxyde très rapidement. Je la conserve au frigo une fois entamée et là, pas de problème !

    L'huile de palme

    On retrouve souvent cette huile dans la composition des aliments transformés. Sa teneur en gras saturé est élevée, à près de 50 %. Donc, à éviter, malgré sa richesse en vitamine E et en carotène.

    L'huile de chanvre

    Dommage qu'on ne la retrouve pas facilement sur le marché puisque l'huile de chanvre, dont le goût est semblable à la noisette, représente un équilibre appréciable entre la teneur en oméga 3 et oméga 6.

    Mets de l'huile !

    En ce qui me concerne je fais la vinaigrette comme suit, prenez pour dosette une cuillère à soupe de chaque huile en fonction de la grosseur de votre salade :

    Huile d'olive + huile de lin + huile de noix + huile de sésame + vinaigre de cidre + sel+ poivre + échalote + ciboulette (parfois avec un peu de moutarde).

    L'association de toutes ces huiles est bénéfique et apporte tous les oméga dont nous avons besoin. Vous trouverez de petites bouteilles en grandes surfaces, faciles à stocker, bien mieux que des grosses bouteilles !

    Et vous, quelle est votre huile ?

     

    Mets de l'huile !Mets de l'huile !

     

    Partager via Gmail

    11 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires