•                                                   Le toqué de Collonges au mont d'orLe toqué de Collonges au mont d'or

    Lyon, capitale de la gastronomie

     La renommée de la gastronomie lyonnaise doit beaucoup aux Mères lyonnaises. Au lendemain de la Révolution, ces cuisinières de grandes familles bourgeoises s’installent à leur compte. Elles proposent des plats familiaux, mélange subtil de cuisine bourgeoise et populaire.

    Le toqué de Collonges au mont d'or

    En 1933, la mère Brazier est la première femme à obtenir pour ses deux restaurants trois étoiles au guide Michelin.

    Le toqué de Collonges au mont d'or Le toqué de Collonges au mont d'or

    Le toqué de Collonges au mont d'or

    Deux ans plus tard, un ouvrage intitulé Lyon, capitale mondiale de la gastronomie caractérise la cuisine lyonnaise par sa seule simplicité. Ses auteurs ? Marcel-Etienne Grancher et Maurice Edmond Saillant dit Curnonsky. Élu Prince des Gastronomes en 1927, ce dernier cherche à redonner du prestige à la cuisine bourgeoise et provinciale par opposition à la sophistication de certains restaurants parisiens.

    Le toqué de Collonges au mont d'or

    Aujourd’hui la gastronomie lyonnaise est portée par celui qui fut élu cuisinier du siècle, par Gault et Millau, en 1989, Paul Bocuse. Sa troisième étoile date de 1965.

    Source ICI

    Lors d'une journée dans les Monts d'or, j'ai pris ces quelques clichés. 

    Le toqué de Collonges au mont d'or Le toqué de Collonges au mont d'or Le toqué de Collonges au mont d'orLe toqué de Collonges au mont d'or 

                                  Voici donc le temple de l'un des plus célèbres toqués de France, c'est un très bel édifice niché dans un coin magnifique des Monts d'or. J'ai trouvé dommage qu'il soit en bordure de route...                                                     Le toqué de Collonges au mont d'or         

    Le toqué de Collonges au mont d'or

                               Je n'y ai jamais mangé mais depuis des années sa réputation ne faiblit pas. La table de Monsieur Bocuse est d'exception dit-on !

    Le toqué de Collonges au mont d'or

    Le toqué de Collonges au mont d'or

    Partager via Gmail

    13 commentaires
  • L'important c'est....

    Exposition temporaire du 22 mai au 30 août 2015

     

    L'important c'est....

    Si la réputation de Lyon est établie pour la gastronomie et la soierie, son histoire avec la rose, fleur parmi les fleurs, est tout aussi singulière et passionnante !

    Pas moins de 3000 roses sont créées à Lyon au 19ème siècle : la ville connaît alors une véritable effervescence et la renommée des rosiéristes lyonnais devient mondiale.
    La rose à Lyon, c’est une formidable histoire de familles et de passionnés qui ont créé et commercialisé ces roses dans le monde entier, une histoire notamment liée à l'Impératrice Joséphine qui fera don de sa collection de Malmaison à la Ville.

    La rose est aussi source d’inspiration pour les Beaux-arts et pour les créateurs des textiles de soie lyonnais et une matière première pour l’industrie de la cosmétique et du parfum.

    La Fédération mondiale des sociétés de roses a choisi Lyon pour son Congrès mondial, fin mai 2015, qui se tient une fois tous les trois ans. A cette occasion, le musée Gadagne, musée d’histoire de la ville de Lyon, présente une exposition sur la rose, une belle histoire lyonnaise.


    L'important c'est....

     


    L'important c'est....

    Du 22 mai au 21 juin, élection de la rose ‘Belle de Gadagne’

    L'important c'est....

       1 L'important c'est....L'important c'est....2L'important c'est.... 3    L'important c'est....4

    Les musées Gadagne auront l’honneur d’avoir une rose baptisée à leur nom.
    Quatre rosiéristes historiques lyonnais, Meilland international, la Roseraie Laperriere, la Roseraie Ducher et les Roseraies Orard proposent de soumettre aux votes des internautes une rose qu’ils ont créée, inédite, sans nom et pas encore commercialisée.

    Personnellement j'ai voté, sur le site, pour la rose n°2. 

     Source ICI

    L'important c'est....L'important c'est....L'important c'est....

    Rue de la République et place des Jacobins décorées fin mai à l'occasion de la fête de la rose. Tour de force pour prendre ces clichés car il y avait un monde fou......

    L'important c'est....

    L'important c'est....

    Partager via Gmail

    13 commentaires
  • Cake aux flocons de riz, courgettes, tomates et olives

    Cake aux flocons de riz, courgettes, tomates et olives 

    Les courgettes sont de saison, elles ne sont pas trop chères alors pourquoi s'en priver !

    Je vous livre une petite recette bien sympa, goûteuse et facile à réaliser. Accompagné d'une bonne roquette ce cake original sera le bienvenu pour un dîner léger.

    Allez, à vos crayons !

    Ingrédients :

    1 belle courgette - 1 belle tomate - 10 c à s de flocons de riz (en magasin bio) - 30 g de fécule de pomme de terre - 4 œufs - 10 olives noires dénoyautées - Sel, poivre, herbes de Provence, sarriette, origan...les herbes que vous voulez !)

    Cake aux flocons de riz, courgettes, tomates et olives Flocons de riz

    Mise en oeuvre :

    Laver les légumes et les faire cuire à la vapeur.

    Préchauffer le four à 180°C.

    Dans un bol de mixer, verser les flocons de riz, la fécule et y mettre les œufs entiers. Assaisonner et mixer.

    Rajouter ensuite les légumes, remixer. Verser la préparation dans un moule chemisé de papier cuisson, déposer les olives noires et enfourner pour 30 mn sans toucher le thermostat.

    Si vous préférez, vous pouvez remplacer la tomate fraîche par des tomates confites à l'huile d'olive coupées en morceaux. Ce que j'ai fait personnellement ici. Vous en prenez une dizaine environ, je trouve que c'est beaucoup plus goûteux.

     

    Cake aux flocons de riz, courgettes, tomates et olives

    Cake aux flocons de riz, courgettes, tomates et olives

     N'hésitez pas à mettre des herbes, cela relève bien le cake et sublime le goût des tomates confites.

    Allez, zou....à table !

    Cake aux flocons de riz, courgettes, tomates et olives   et Cake aux flocons de riz, courgettes, tomates et olivesCake aux flocons de riz, courgettes, tomates et olives

     

    Partager via Gmail

    12 commentaires
  • Clafoutis aux cerises et farine de châtaigne

     

    Nous chantons le temps des cerises....gai rossignol et merle moqueurs sont en fête.... 

    Alors pour nos palais gourmands et gourmets voici un clafoutis original que je viens de tester avec succès !

     

    Je le dédie particulièrement à mon amie Dany de Céret qui vit au pays de ce fruit délicieux gorgé de soleil !

    Pour toi ma douce.

    Clafoutis aux cerises et farine de châtaigne

    Clafoutis aux cerises et farine de châtaigne

    Pour 20 mini clafoutis si vous optez pour des moules individuels en silicone (ou autres), sinon pour un moule classique de la forme qui vous convient.

    Préchauffage du four à 180°C.

    Ingrédients :

    200 g de cerises - 2 œufs - 20 g de sucre - 1 c à s de miel - 50 g de farine de châtaigne - 1/4 l de lait soja vanille - 1/2 c à c d'extrait de vanille.

    Mise en oeuvre

    Laver les cerises, les équeuter et les dénoyauter (les puristes laissent les noyaux, mais bon....si vous êtes de ceux-là alors libre à vous).

    Déposer  3 cerises (ou 4) dans chaque empreinte du moule (ou les 200 g au fond du moule classique).

    Fouetter les œufs avec le sucre et le miel. Ajouter la farine et le lait (en 2 fois) en mélangeant bien. Incorporer l'extrait de vanille.

    Verser la préparation sur les cerises et enfourner pour 20 mn à 180°C.

    Clafoutis aux cerises et farine de châtaigne 

    Clafoutis aux cerises et farine de châtaigne

    Vous me direz......d'ici là, 

    Clafoutis aux cerises et farine de châtaigne

    Partager via Gmail

    11 commentaires
  • Au fil de l'eau

     

    A Lyon le Rhône et la Saône cohabitent sagement et sans rivalité. Chacun de ces deux bras offrent aux regards des promeneurs un spectacle toujours renouvelé.

    J'y vais régulièrement pour admirer les nombreuses merveilles qui jalonnent ces deux serpents d'eau.

    Il y a peu, je suis allée voir l’île Barbe, de plus près....car je ne la connaissais que depuis ma voiture....un parcours pédestre s'imposait donc !

    Petit paradis aux portes de Lyon, l'île Barbe plonge quiconque se promène en son sein dans une ambiance médiévale. C'est au 3ème siècle après J.C que deux ermites, Stephanus et Peregrinus, tentant de fuir les persécutions, se réfugièrent sur l'île, fondant une petite église.

    Au Moyen-âge, l'île abrita l'une des plus puissantes abbayes lyonnaises. On peut découvrir les vestiges de l'abbaye au gré des déambulations dans le hameau. Les habitants ont en effet ré-utilisé les matériaux pour leurs propres constructions.

    Haut lieu des légendes lyonnaises, l'île Barbe est située au milieu de la Saône, dans le 9ème arrondissement de Lyon, dans le quartier de Saint-Rambert-l'Île-Barbe. Elle accueille les promeneurs curieux comme elle accueillit jadis les druides et les chrétiens.

    Au fil de l'eau le long de la Saône

    Voici quelques vues dont je vous fais profiter. Admirez !

    Au fil de l'eau le long de la SaôneAu fil de l'eau le long de la SaôneAu fil de l'eau le long de la Saône Cet artiste a créé et exposé une partie de son oeuvre sur les murs des rives de la Saône. Ce sont des masques africains peints de magnifiques et éclatantes couleurs. 

    Au fil de l'eau le long de la SaôneAu fil de l'eau le long de la SaôneAu fil de l'eau le long de la SaôneAu fil de l'eau le long de la SaôneAu fil de l'eau le long de la SaôneAu fil de l'eau le long de la SaôneAu fil de l'eau le long de la SaôneAu fil de l'eau le long de la SaôneAu fil de l'eau le long de la SaôneAu fil de l'eau le long de la SaôneAu fil de l'eau le long de la Saône

    Un peu plus loin, l’île Barbe se dessine...

    Au fil de l'eau le long de la SaôneAu fil de l'eau le long de la SaôneAu fil de l'eau le long de la SaôneAu fil de l'eau le long de la SaôneAu fil de l'eau le long de la SaôneAu fil de l'eau le long de la SaôneAu fil de l'eau le long de la SaôneAu fil de l'eau le long de la Saône

    Ponton sur la Saône offrant une belle vue sur l'Ile Barbe.Au fil de l'eau le long de la SaôneAu fil de l'eau le long de la SaôneAu fil de l'eau le long de la Saône

    Sur l’île, je n'ai pas pu entrer dans le mini village, où des habitants vivent, car les visites sont réglementées par des horaires et jours précis. Il y a tout de même un grand espace public verdoyant avec des bancs, des jeux pour enfants, des endroits aménagés pour pique-niquer. C'est ombragé et très agréable, beaucoup de familles y étaient ce jour-là pour passer un moment à la fraîche.

    Au fil de l'eau le long de la SaôneAu fil de l'eau le long de la Saône

    Et voilà, la visite est terminée, je vous envoie de joyeuses pensées ensoleillées de mon coin du Rhône que j'aime tant.

    Au fil de l'eau le long de la Saône

    Partager via Gmail

    12 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires