• Que du bonheur !

    Que du bonheur !

    Considéré comme une plante porte-bonheur, le muguet est en réalité un poison violent ! Il contient des substances utilisées en médecine comme tonicardiaques et diurétiques, notamment dans ses clochettes et ses baies rouges. Mais le muguet a également de nombreuses vertus.

      

    Que du bonheur !

    En phytothérapie, les parties du muguet utilisées sont les feuilles et les fleurs récoltées au début de leur floraison. Le séchage doit être réalisé à l’abri de la lumière Le muguet est principalement utilisé en cas de troubles cardiaques, dans la mesure où la plante stimule les battements du cœur et la respiration. Ainsi serait-il recommandé en cas de problèmes cardiovasculaires, d’inflammation du tissu pulmonaire ou d’insuffisance cardiaque.

    Que du bonheur !

    Par voie interne, il est parfois employé pour traiter l’angine de poitrine, mais aussi la goutte. Certains de ses composants s’avéreraient également laxatifs et émétiques (c’est-à-dire qu’ils provoquent des vomissements). Enfin les extraits parfumés tirés des fleurs de muguet sont largement employés par l’industrie cosmétique et les parfumeurs.

    Moins glamour mais tout aussi utile, les racines du muguet suppriment les cors au pied : mettez autant de racines dans votre poche qu'il y de corps sur votre peton et il n’y paraîtra plus !

    Que du bonheur !

    Il est associé deux choses au 1er mai :  

    Une fête de l'amour : On dit que la tradition de s'offrir du muguet remonterait à la Renaissance, époque où Charles IX aurait lancé cette mode après en avoir reçu un brin lors d'un premier mai...

    Que du bonheur !

    La fête du travail : qui commémore un 1er mai de 1886 où les syndicats américains appelèrent plus de 400 000 travailleurs à manifester pour l'obtention de la journée de huit heures. Depuis, le premier mai est devenu le jour international des revendications ouvrières, donnant lieu à des défilés de travailleurs.

    Alors, aujourd'hui,  pour ne pas déroger à la tradition,
    permettez moi de vous offrir ces brins de muguet en guise de porte-bonheur.

    Que du bonheur !

     

    Partager via Gmail

    13 commentaires
  • Mets de l'huile !

    Les matières grasses sont indispensables au bon fonctionnement d'absolument toutes les cellules de notre organisme.

    Aujourd'hui parlons des huiles...

    Mets de l'huile !

    Source ici

     

    Huile d'olive, huile de tournesol, de pépin de raisin, de canola ( ou Colza), d'arachide, de noix... Il y a tellement d'huiles sur le marché depuis quelques années qu'on s'y perd. Quelle est la meilleure pour la santé au bout du compte ? Laquelle privilégier pour la cuisson ? Voici quelques huiles parmi les plus courantes.

     

    L'huile d'olive

    Sa réputation santé n'est plus à faire. Malgré le fait qu'elle ne contient presque pas d'oméga 3, elle est très riche en acide gras mono-insaturés avec un taux de 80 %. Rappelons que ces gras permettent d'abaisser le mauvais cholestérol, tout en augmentant le taux du bon cholestérol. Elle contient trois fois plus de gras sains que de gras nuisibles pour la santé. De plus, elle est assez résistante à la chaleur. L'huile d'olive est aussi antioxydante et est privilégiée pour la prévention des maladies cardiovasculaires. Si vous désirez une huile qui a du goût, choisissez l'huile extra vierge.

    L'huile de canola (Colza)

    L'huile de canola est l'une des meilleures huiles pour la santé. C'est la plus faible en gras saturés et elle présente un bon équilibre d'oméga 6 et d'oméga 3. Elle contribue donc à réduire le taux de cholestérol total. L'huile de canola résiste assez bien à la chaleur, mais pas en haute température. Elle est surtout avantageuse dans les salades ou les préparations sans grande cuisson.

    L'huile de tournesol

    L'huile de tournesol s'avère un choix beaucoup moins judicieux. Elle contient 5 fois plus de gras nuisibles que de bons gras. On y retrouve environ 60 % d'oméga 6. Toutefois, elle est riche en vitamine E.

    L'huile de soya

    On en parle beaucoup puisque, avec l'augmentation des allergies aux arachides, on la privilégie dans les fast food. Et pourtant, elle contient 16 % de gras saturés et un taux élevé d'oméga 6 (50 %). Elle contient heureusement aussi des omégas 3.

    L'huile de maïs

    L'huile de maïs contient des acides gras qui permettent de lutter contre le cholestérol. Elle est presque sans saveur et sans odeur.

    L'huile de sésame

    Elle est très riche en acide gras mono-insaturé, mais aussi en oméga 6 (43 %). Elle a un goût unique et est très employée dans les repas asiatiques. En effet, les Orientaux considèrent qu'elle augmente la capacité de concentration et désintoxique le corps.

    L'huile d'arachide

    C'est elle qui résiste le mieux à la chaleur. Les Chinois l'utilisent d'ailleurs beaucoup pour la cuisson dans le wok. Elle est aussi riche en gras mono-insaturé. Toutefois, elle est aussi riche en oméga 6 et pauvre en oméga 3.

    L'huile de pépin de raisin

    Ici, les avis divergent. Certains spécialistes affirment que l'huile de pépin de raisin résiste bien aux températures élevées, donc est idéale pour la cuisson. D'autres disent que sa cuisson peut générer des gras trans, néfastes pour la santé. Chose certaine, l'huile de pépin de raisin a une teneur élevée en oméga 6 et comme elle est presque toujours raffinée, elle ne possède pas beaucoup de vertus.

    L'huile de noix

    L'huile de noix a un goût particulier et savoureux pour les salades. Toutefois, elle est vraiment déconseillée pour la cuisson à haute température. Elle augmenterait les capacités intellectuelles. Riche en acide gras polyinsaturé, elle l'est malheureusement aussi beaucoup en oméga 6 (50 %). Enfin, elle contient plus de 10 % d'oméga 3.

    L'huile de lin

    Est très riche en oméga 3 avec un taux avoisinant les 40 %. Elle est à consommer très rapidement puisqu'elle est très fragile. Elle s'oxyde très rapidement. Je la conserve au frigo une fois entamée et là, pas de problème !

    L'huile de palme

    On retrouve souvent cette huile dans la composition des aliments transformés. Sa teneur en gras saturé est élevée, à près de 50 %. Donc, à éviter, malgré sa richesse en vitamine E et en carotène.

    L'huile de chanvre

    Dommage qu'on ne la retrouve pas facilement sur le marché puisque l'huile de chanvre, dont le goût est semblable à la noisette, représente un équilibre appréciable entre la teneur en oméga 3 et oméga 6.

    Mets de l'huile !

    En ce qui me concerne je fais la vinaigrette comme suit, prenez pour dosette une cuillère à soupe de chaque huile en fonction de la grosseur de votre salade :

    Huile d'olive + huile de lin + huile de noix + huile de sésame + vinaigre de cidre + sel+ poivre + échalote + ciboulette (parfois avec un peu de moutarde).

    L'association de toutes ces huiles est bénéfique et apporte tous les oméga dont nous avons besoin. Vous trouverez de petites bouteilles en grandes surfaces, faciles à stocker, bien mieux que des grosses bouteilles !

    Et vous, quelle est votre huile ?

     

    Mets de l'huile !Mets de l'huile !

     

    Partager via Gmail

    11 commentaires
  •  

    On entend souvent dire qu’il ne faut pas éplucher les fruits et légumes afin de préserver les vitamines et minéraux qu’ils contiennent…Mais dans un contexte où les pesticides sont encore largement utilisés, pas facile de choisir entre le simple lavage, le brossage et l’épluchage ! 

    Éplucher les fruits et légumes ?

    La peau des fruits et des légumes frais, ainsi que la chair située sous la surface, est riche en minéraux, vitamines et flavonoïdes (substances antioxydantes). Mais la peau contient également des fibres insolubles, irritantes pour le tube digestif si elles sont consommées excessivement. Autre bémol, l´Environmental Working Group (EWG) a établi une liste des fruits et légumes les plus pollués par les pesticides.

    Le classement des fruits et légumes contaminés

    Le classement suivant est basé sur un score global établi à partir de 6 mesures de contamination différentes. Il permet au consommateur de savoir quels fruits et légumes privilégier pour réduire le nombre de pesticides dans son alimentation.
    Fruits et légumes les plus pollués

    Alors, avec ou sans la peau ?

    Le rinçage réduit, mais n’élimine pas les pesticides, alors que l’épluchage réduit également les risques d’exposition mais retire aux aliments bon nombre de leurs vertus nutritionnelles, vitamines et minéraux étant principalement contenus dans la peau.

    Pour plus d’efficacité, vous pouvez ajouter du bicarbonate de soude à votre eau de rinçage et nettoyer la peau de vos fruits et légumes avec une brosse à légumes écolo.

    Cependant, il ne faut pas laisser tremper les fruits et légumes pendant des heures, surtout s’ils sont coupés, d’une part parce que ce n’est pas économique, ni écolo, et en plus parce qu’une partie des sels minéraux et des vitamines qu’ils contiennent se dissoudrait dans l’eau.

    A noter  : Le bicarbonate de soude est un plus pour nettoyer efficacement les fruits et légumes ! Mettez 1 cuillère à soupe pour un litre d’eau, laissez tremper quelques minutes, rincez, et le tour est joué !

    Sources :  http://www.consoglobe.com/ 

    Bon maintenant vous savez...vous pouvez aussi choisir d'acheter vos fruits et légumes bio. Pour ma part, je ne fais pas une fixette mais je lave tout et parfois j'achète bio. L'essentiel est d'alterner pour ne pas trop se remplir de pesticides. Car, ne nous voilons pas la face, il y en a partout, hélas !

     

     

    Partager via Gmail

    14 commentaires
  • Kahouette s'énerve !

    Petit coup de gueule de votre servante à l'encontre des médecins spécialistes ou pas.....enfin ceux qui ont fait de longues études et qui ne se privent pas de nous le faire remarquer en refusant toutes les réformes....qui les emm......Pffffff !

    Kahouette s'énerve !

    Pour faire court, je souffrais depuis plus de 25 ans d'eczéma (mains, pieds, coudes, genoux). Des dermatos j'en ai vu, des généralistes aussi...bref, une galère pas possible et une souffrance au quotidien...je ne vous dis pas !

    Il y a peu, par le plus pur des hasards suivi d'un concours de circonstances aussi, je me suis arrêtée de manger des laitages (vache) et du fromage. Par goût j'ai commencé à manger des yaourts au soja, au lait de brebis et de chèvre.

    Eh ben......mon eczéma s'est atténué et depuis peu il a presque totalement disparu ! Je touche du bois...

    Kahouette s'énerve !

    Alors ne me dites pas que depuis que je consulte, les dermatos ou les médecins que j'ai vus n'auraient pas pu me faire faire des tests alimentaires (j'ai déjà d'autres allergies bien identifiées). Eh non....c'est plus simple de prescrire systématiquement des renouvellements de cortisone ! J'ai dû contribuer à la rente de nombre de ces grands savants ou participer à la construction de leurs piscines ! Une honte.

    Je suis très en colère. Tout ce temps passé (27 ans c'est pas rien) à souffrir et à déprimer. Sans compter qu'aujourd'hui la prise de cortisone a participé à l'ostéoporose dont je suis atteinte. Je n'ai que 53 ans ! 

    Un jour, il faudra que nous ayons toutes et tous des connaissances poussées pour contraindre ceux qui ont fait le serment d’Hippocrate à bien cibler leurs prescriptions et surtout leur demander de mettre en place telle ou telle action. Le contrôle par exemple, au moins pour s'assurer de ne pas passer à côté d'un truc important.

    Kahouette s'énerve !

    Alors bien sûr je suis contente et je me dis que j'ai eu de la chance. Je ne mange plus de laitages de vache et me tourne maintenant sur les laits végétaux et autres produits sans gluten car...le pain ne me convient pas non plus...je craque ! Me voici maintenant sur l'organisation de mes repas ce qui est un peu déroutant. Je ne suis pas inquiète car, de nos jours, on peut remplacer le blé (gluten) par d'autres céréales tout aussi intéressantes et nutritives, pour les laitages c'est pareil...lait d'amandes, lait de riz, lait de châtaigne (un délice !) etc.....Les rayons débordent de tous ces produits pour les personnes intolérantes.

    Kahouette s'énerve !

    Si dans votre entourage il y a des gens qui souffrent de problèmes de peau de type eczéma, encouragez-les à se faire tester sur tous les plans (allergies de contacts, produits ménagers, et alimentaires) car bien souvent il y a des allergies dites "croisées". Personnellement je vais aller faire confirmer mes constations chez une allergologue pour ne pas passer à côté d'autres intolérances. Une fois le constat établi je pourrai sereinement et correctement me nourrir. 

    Kahouette s'énerve !

    Voilà mes aminautes, il fallait que je vous le dise. C'est toujours bon de faire passer les infos surtout quand elles permettent de mieux aller, de guérir.

    J'aurai l'occasion de vous donner quelques unes de mes recettes, j'ai déjà consulté des sites très pertinents.

    En attendant je vous bisouille joyeusement en espérant que tout va bien pour vous. Excellente journée.

    Kahouette s'énerve !

     

    Partager via Gmail

    17 commentaires
  • Mon podomètre et moi !

    Comme vous le savez, je fais du vélo dans l'eau, mais pas que...

    Je marche aussi. Et afin de mesurer les distances à pieds que je fais chaque jour, je me sers d'un podomètre qui m'a été offert récemment, voici l'engin :

    Mon podomètre et moi !

    Il est tout simple, léger, petit, discret et me dit des choses épatantes, surtout en fin de journée quand j'ai fini de battre le pavé de Lyon ou d'ailleurs !

    Le podomètre est un outil très utile pour mesurer quotidiennement son activité physique. Vous ne le savez peut-être pas, mais il faudrait faire minimum 5000 pas/jour et 30 mn de marche active pour rester en bonne santé. Eh v'oui...

     

    Mon podomètre et moi !

     

    Voyez les infos techniques de mon compagnon de promenade :

    • Mesure du nombre de pas, de la distance, du temps de marche active et total et des calories dépensées.
    • Se porte à la ceinture. Pour une meilleure précision assurez vous de bien le positionner au niveau de la hanche.
    • Se réinitialise automatiquement à 3 heures du matin tous les jours
    • Le paramétrage est simple et rapide. La longueur de pas se règle automatiquement en fonction de votre taille ou manuellement. Pour connaitre votre longueur de pas : Sur 10 mètres, comptez votre nombre de pas. Refaites ce test afin de vérifier l’exactitude de cette valeur. Enfin, divisez 10 par le nombre de pas obtenu, vous obtiendrez votre longueur de pas. Exemple : Sur 10 mètres vous faites 14 pas. 10 / 14 = 0.71 Votre pas mesure donc 71 cm
    • Le podomètre a été conçu pour la mesure de la marche uniquement. Ils ne convient pas pour une utilisation en course à pied ou en marche avec dénivelés.
    • Son prix : 9,95€ chez Décathlon

     

    Franchement ça ne vaut pas le coup de se passer de lui ou de l'offrir tout simplement ! De plus il est très facile d'utilisation, un jeu d'enfant....il suffit d'appuyer sur des boutons....et tout s'affiche.

    Depuis que je l'ai il est toujours accroché à moi, nous ne nous quittons que pour dormir !

    Pensez-y, c'est très utile, cela permet de vérifier que l'on bouge suffisamment tous les jours. Vous noterez qu'il indique également le nombre de calories dépensées....ça c'est du positif quand on surveille sa ligne. C'est toujours chouette d'avoir cette info, ça motive pour se bouger.

    Alors, vous êtes convaincues Mesdames ?

    Vous me direz....j'attends vos avis.

    Pour l'instant, je vous laisse car les grands chemins nous attendent...mon podomètre et moi !

    Je vous bisouille joyeusement.

     Mon podomètre et moi !Mon podomètre et moi !

     

     

    Partager via Gmail

    11 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique